fbpx

Les voiles de forçage au potager : utilisations, définitions

par | 19 Déc 2021 | Techniques potager | 32 commentaires

Les voiles de forçage peuvent être d’une grande utilité si vous n’avez pas de sensibilité particulière au fait d’utiliser un peu de plastique dans votre potager.

Ils permettent de protéger les cultures du froid, de créer des microclimats et même de se prémunir contre des ravageurs !

Selon la qualité et les soins que vous leur apporterez, vous pourrez les conserver durant plusieurs saisons. Voyons ensemble comment utiliser ces voiles, P17 et P30, au potager. 

P17, P30, de quoi parle-t-on ? 

Le chiffre, 17 et 30, correspond au grammage au mètre carré du voile. Un voile P17 pèsera environ 17 grammes au mètre carré contre 30 grammes pour un P30.

Le voile de forçage P17 au potager

Ce voile est souvent associé au printemps car on s’en sert principalement pour forcer les cultures. Le microclimat qui est créé par le voile avance la saison, tout simplement. Les cultures pensent être en avril alors que vous les cultivez en mars ! Sa fine épaisseur permet à la lumière de bien le traverser. Il pénalise moins les cultures que du voile P30, ce dernier étant légèrement plus opaque.

Voile P17 maintenu ouvert en journée ensoleillée, sous une serre pour créer une double protection pour ces légumes d’été plantés le 1er avril, chez Guillaume. La nuit, on referme !

Utilisation du voile P30

Ce voile est lui, plutôt associé à l’automne, ou au potager d’hiver. Il permet de protéger les cultures et les plantes vivaces du froid. Bien isolant, il offre une belle protection aux plantes tout en laissant passer un minimum de lumière nécessaire à leur survie. Il est possible de l’utiliser en guise de voile de forçage mais il sera moins efficace.

On peut également utiliser du P17 en double épaisseur. Il joue alors ce rôle de protection contre le froid. C’est ce qui a été fait sur ces deux photos : des agrumes sont hivernés dans une serre sous voile P17 double épaisseur : la deuxième épaisseur a été ajoutée le soir même.

voile de forçage P30
voile forçage potager

Comment poser ses voiles ?

Le plus efficace est de poser vos voiles sur des arceaux. Vous en trouverez sur internet, en jardinerie. Vous pouvez en bricoler pour y poser vos voiles de forçage. (voir la vidéo d’Antoine en fin d’article).

Il est également possible de poser les voiles (P17) à même les cultures, sans arceaux. Oui, cela peut paraître bizarre mais ça fonctionne très bien. Même pour des carottes… Elles arriveront à soulever ces 17 grammes de voile par mètre carré sans souci. Les voiles sont également très pratiques pour garder l’humidité. Le temps qu’un semis lève en condition chaude et sèche. Il peut vraiment vous aider à réussir ses semis.

Notez tout de même que l’on nous a reporté des feuilles de patates grillées sous un voile posé à même la culture. Et des semis qui n’ont pas supporté l’humidité sous le voile (ils peuvent déclarer la fonte des semis). À éviter alors peut-être dès que le soleil commence à cogner sérieusement en juin et jusqu’en septembre… On évitera aussi lorsque les conditions climatiques sont déjà bien humides. Par ailleurs, le voile posé sur des cultures peut faire geler les feuilles avec la rosée du matin.

À vous de tester. Il vous restera toujours la possibilité de mettre les voiles sur des arceaux ou les surélever comme vous le pouvez.

Sur quels légumes utiliser son voile de forçage ?

Sur à peu près tous les légumes dont vous souhaitez accélérer la croissance. C’est aussi simple que ça. Évitez bien sûr de mettre un voile sur des salades en plein été. Ce serait une montaison assurée…

Pareil pour les épinards : ils sont sensibles aux variations de températures. Sous un voile de forçage au printemps il peut faire 28 degrés la journée et geler la nuit. Mais de manière générale, le voile permet de cultiver plus précocement au printemps et plus tardivement à l’automne.

Une protection contre les ravageurs ? 

En effet, les voiles peuvent être utilisés en guise de filet anti insectes, en protection des ravageurs. 

De plus, les filets anti-insectes sont assez chers. Les remplacer par un voile peut être un bon compromis du point de vue économique.

Attention cependant, ils ne protègeront pas aussi bien que ces derniers car des petits trous apparaissent souvent. Ils laissent passer les petits insectes comme les mouches mineuses. Néanmoins, ils seront efficaces contre les gros ravageurs comme la piéride du chou tant qu’ils ne seront pas troués.

Ils seront aussi efficaces contre les limaces si vous les enterrez bien sur les bords. C’est ce qu’a remarqué Antoine chez lui. Pratique ! 😉 

Cet article vous intéresse ? Abonnez-vous gratuitement à notre blog, et recevez des conseils potager tous les mois, directement dans votre boîte mail, en cliquant ici.

Systématiser l’utilisation des voiles sur certaines cultures ?

Certaines cultures réussissent nettement mieux sous P17 dans certains climats. Nous pensons par exemple aux patates douces, aubergines, melons, pastèques et autres légumes thermophiles. Ainsi, sur les patates douces, on peut par exemple laisser un voile de mai à fin juin. Le temps que l’été soit bien installé. Ce microclimat “tropical” va énormément avantager vos cultures. Les résultats seront excellents. À vous de voir en fonction de vos objectifs et de votre sensibilité concernant les intrants au jardin.

Si des questions persistent, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire ! 🙂 

Aller plus loin :

32 Commentaires

  1. Merci Guillaume pour cet article fort utile ! J’ai enfin compris la différence entres les différents voiles. Étant en Alsace, cela me sera bien utile. 👍

    Réponse
    • Avec plaisir Noémie. Les voiles de forçage sont bien pratiques oui 😉
      À bientôt

      Réponse
  2. Bonjour, merci pour cet article. Je m’intéresse aux voiles comme outil anti limaces, car mes légumes (choux notamment) sont vraiment dévorés (il ne reste que des moignons). Est-ce que c’est bien approprié pour des choux et contre les limaces, en étant posé sur les cultures (vu que je n’ai pas d’arceaux)? Cordialement, une jardinière qui rencontre beaucoup beaucoup de difficultés, qui persévère mais qui aimerait bien que qqch pousse de temps en temps !! 🙂

    Réponse
    • Merci pour ce message. pour moi aucun souci : la barrière est physique, les attaques sont forcément moins présentes. Le seul “problème”, ce sont les petits trous quand le voile n’est pas neuf. J’en parle avec Antoine dès que j’ai un moment, c’est sa méthode 🙂
      Bonne journée
      Guillaume

      Réponse
      • Oui, la vidéo d’Antoine est d’ailleurs très intéressante. Mais j’ai vu que dans les commentaires de la vidéo il y a toutes sortes de suggestions… Pas facile de savoir comment procéder parmi tout ça. Le problème du voile c’est que c’est plus difficile de surveiller la culture en dessous, donc il faut espérer que ça fonctionne vraiment sinon bonjour les dégâts 😀

        Réponse
        • la technique d’Antoine et des fers a béton empêche de relever en journée en cas de chaleur ou besoin d’arrosage et en plus quand Antoine a retirer ses fers pour regarder le voile avait accroché et se déchirait . Maud a fait une vidéo cet automne sur un Tunnel j’ai repris cette technique pour mes voiles d’hivernage ca fonctionne plutôt pas mal 🙂 éventuellement pour lester mettre des bouteilles plastique d’eau dans la partie repliée vers l’extérieur, attention a ne remplir qu’au 3/4 que ca n’explose pas en cas de gel 🙂

          Réponse
          • Merci Carine pour votre avis sur ces voiles

  3. Chouette la thématique 😁. J’ai testé pour la première fois le P30 pour protéger mes choux du rude hiver savoyard… Mais du coup j’ai un petit doute en regardant la vidéo… Il a beaucoup neigé il y a 15 jours, du coup mes tunnels sont toujours sous 15 cm de neige… La structure tient bien mais est ce que du coup ça ne va pas manquer de lumière en dessous ? Est ce que je ne devrais pas enlever la neige ? Merci

    Réponse
  4. Bonjour,
    J’ai mi cette année déjà les oignons et ail sous P17.

    Réponse
  5. Super article sur les voiles qui nous servent bien en ce moment dans la Niévre. Mâche et frisée sont à l abarit du gel.

    Réponse
  6. Bonjour, j’ai testé le voile P17 sur un jeune semi de mâche, un peu gratté par un chat
    le voile juste posé et retenu aux coins par des cailloux , le chat n’est plus venu et la mâche a poussée convenablement jusqu’à la récolte : toujours très pratiques ces voiles !!!

    Réponse
    • Ah oui les voiles anti chats, c’est très pratique ! J’utilise toujours le P17 quand je viens de faire mes semis. Je les utilise aussi en ce moment sur les salades d’hiver, ça les protège quand même un peu.

      Réponse
  7. waouh !
    Je découvre l’univers du jardin depuis 1 an ( avec les vidéos d’olivier )
    Je viens de m’abonner au site terra ,tellement d’informations pratiques et riches pour un jeune jardinier comme moi
    j’ai hâte de mettre toutes ces informations en pratique
    Merci

    Réponse
    • merciii, ça fait super plaisir.
      ET ce n’est qu’un début 🙂
      Parole de jardinier passionné
      À très vite

      Réponse
  8. merci ! j’ai investi dans des tunnels rigides mais je suis loin d’avoir le compte On va tenter le P17. Encore un article super intéressant et simple.

    Réponse
    • Merci Sandrine 😉
      A très bientôt
      Guillaume

      Réponse
      • Bonjour je voudrais s avoir un truc quand je commencerai les semi d aubergine et de poivrons au moi de février une fois mais semi serrons
        lève est ce que je pourrais les mettre dans ma serre froid en les protégeant du froid avec un voile mais qu elle voile de dois mettre p17 ou le p30 merci de votre réponse

        Réponse
        • Bonjour,
          Je pense que ca ne va pas suffire 😉
          Dès avril oui, c’est possible, mais plus tôt c’est risqué. Vous pouvez le faire en pensant à les rentrer les nuits où ça gèle 🙂
          Bonne journée

          Réponse
  9. Bonjour,
    Par rapport aux voiles de forçage, qu’en est-il des bâches plastiques à installer également sur petits arceaux?

    Quand faut-il privilégier l’hiver les unes par rapport aux autres?
    Merci pour vos réponses

    Réponse
    • Un article est prévu dessus en janvier/février.
      Les bâches plastiques chauffent plus. Il faut pas oublier d’ouvrir…
      Mais l’effet forçage est plus important encore que les voiles.
      A bientôt
      Guillaume

      Réponse
  10. salut les jardiniers
    effectivement les fers a béton reste pour moi l’installation au meilleur rapport prix, facilité a faire et durée. Comme le disait Carine plus haut les fers a béton n’étant pas lisses ils ont tendance a dégrader prématurément les voiles . Personnellement je glisse mes fers a béton (de diamètre 10) un tuyau d’arrosage bon marché acheté en solderie (foireactiongif ou autres) lors de leur promo de printemps.. Du coup mes voiles glissent sur le tuyau et n’accrochent plus sur les fers et durent ainsi bcp plus longtemps.
    bien a vous
    Tof

    Réponse
    • Bonjour Christophe J, merci pour ce “tuyau” 😀 !

      Réponse
  11. Top, merci pour toutes ces infos, c’est super utile.

    Réponse
    • Et merci bien !

      Réponse
  12. Merci pour l’article et la vidéo. J’ai investi cette année dans des voiles p17 pour avancer mes cultures, je vais tenter le combo mini tunnel Nantais/voiles forcages P17… A suivre!!!

    Réponse
    • Ca va chauffer !! 🙂
      Bonne journée 😉
      L’équipe Terra

      Réponse
  13. Merci beaucoup, article très intéressant.
    Une petite question pour Antoine concernant la culture des Pe Tsaï. J’ai tenté cette culture car nous consommons beaucoup ce choux mais ma culture a été totalement décimée par les limaces, je tenterai donc à nouveau avec les voiles. Par contre, Antoine, est-ce-que vos choux arrivent à bien pommer ? Et si OUI en combien de temps car il me semble qu’au début il y a beaucoup de feuilles vertes ?
    Merci par avance pour votre réponse

    Réponse
    • Je crois qu’Antoine ne fais pas de choux pommés, ou très peu 😉 Cela prend quelques mois avant de pommer, c’est une culture au cycle long.

      Réponse
  14. Bravo pour l’article, vous m’avez converti, je vais invertir.
    continuez à nous gâter de bons articles et de vidéos très intéressantes.
    Merci

    Réponse
    • Merci Christophe,
      Comptez sur nous pour alimenter sans cesse le contenu éditorial.
      Bonne saison

      Réponse
  15. Bonjour à tous. En effet, les voiles sont vraiment très pratiques et une grande aide au potager. Cependant je me permet un petit complément d’information : face à de grosses gelées, certaines cultures risques de geler même sous un P30. Par exemple, je vient de perdre mes jeunes plantations de petit pois ( mange tout et grimpant), choux de milan et salades. En effet, dans le centre de la France (prés de Clermont Ferrand), le 06 mars, il a fait – 8. Mes tout jeunes plants sous P30 n ‘ont pas résisté.
    En outre, mes anciennes cardes ont bien supporté sous P30. Ainsi que mes salades et autres cultures d’hiver déjà plantées depuis plusieurs semaines.
    Il ne faux pas se décourager. Nous savons tous que notre passion est tributaire de la météo.
    Très bonne saison à tous.

    Réponse
    • Mince, merci pour votre retour d’expérience.
      -8°, en effet ça commence à être une forte gelée. Cela dépend aussi du côté brutal du gel, sa durée.
      Les voiles ont du permettre de gagner 2 ou 3° et donc pas suffisamment hélas.
      Allez oui ce sera vite oublié. Cela fait parti des galères de début de saison.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales

CGV

Contact

Calendrier des semis

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos prochains articles. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. 

Votre inscription est bien prise en compte À très vite.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous les mois, recevez nos derniers articles et toutes nos astuces sur le potager, directement dans votre boîte mail. 

Votre inscription est bien prise en compte, merci !

Share This