Semis d’épinard : nos conseils pour le réussir

par | 16 Sep 2022 | Réussir ses semis et ses plants | 4 commentaires

Les épinards du potager, c’est du repas gastronomique à la maison ! Du goût à vous faire chanter les papilles. Alors, pour rapidement remplir nos paniers de récolte et se régaler, prenons le temps de bien réussir notre semis d’épinards.

Le climat pour réussir son semis d’épinard

Les épinards apprécient une légère fraîcheur…

Première condition pour réussir votre semis d’épinards, semez dans de bonnes conditions de températures et d’humidité. Cette culture déteste la chaleur et le sec. Dans le sud, n’allez pas vous aventurer à semer de mai à début septembre. C’est un échec quasi assuré. L’idéal est une température entre 15 et 20°, 25° grand maximum. Qu’on soit clair, les épinards adorent le frais, quand le jardinier se vêtit de sa petite laine pour aller entretenir son potager.

température optimale de l'épinard
Extrait de l’application/calendrier des semis Terra-Potager. On peut voir que l’épinard se sent parfaitement bien à 18°C, et arrête de pousser sous les 5°C
température germination épinards
Autre capture de l’application, on peut voir que les épinards germent dès 7°C, mais préfèrent un sol à 18°C

…et l’humidité !

Le taux d’humidité ambiant a aussi son mot à dire. Après une pluie, pendant une pluie, dans une ambiance assez humide, le semis germera rapidement. La culture s’épanouira d’un vert éclatant. Au contraire, sous trop de chaleur, de sécheresse, c’est s’aventurer vers un désastre annoncé. Non, vraiment, prenez soin de semer cette culture dans un créneau de deux mois qui procureront humidité et relative douceur à votre culture.

Prenez le temps de feuilleter les catalogues de semenciers pour y choisir des variétés adaptées à chaque saison. Certaines seront idéales pour des semis de fin d’hiver, de printemps, comme ‘Matador‘. D’autres seront dédiées aux semis de fin d’été et d’automne, comme le ‘Géant d’hiver‘.

Au potager d’Olivier : Les épinards sont une culture phare du potager tellement ils sont appréciés de toute la famille. Nous en semons dès le début du printemps, début mars, pour récolter fin avril et tout le mois de mai, juin, avant les fortes chaleurs. D’autres semis sont échelonnés en septembre, octobre, pour se régaler de cette culture toute la fin d’année.

Guillaume : j’en sème en fin d’été et en automne, mais pas avant la mi-août ! Généralement je guette la météo et j’attends une plage de 4/5 jours avec de la pluie, et du temps gris. Je sème un peu avant cette période pour que les épinards sortent rapidement et profitent des premiers jours de leur vie sans devoir supporter tout de suite de grosses températures.

Préparer le sol pour le semis ?

Prenez le temps de nettoyer et de décompacter votre surface de semis. Si votre parcelle est paillée, vous pourrez entièrement la dépailler pour semer plus facilement. Vous pourrez sinon, laisser le paillage en place et y ouvrir des sillons dépaillés. Ôtez les herbes indésirables, les cailloux, tout ce qui pourrait nuire à un bon taux de germination.

La décompaction du sol pourra se faire simplement par l’activité biologique si votre sol héberge foule de micro et macroorganismes. S’il manque de vie, apportez une aide mécanique. Un simple outil manuel, comme un croc ou autre, pourra vous permettre d’affiner les premiers centimètres de sol et de préparer idéalement votre parcelle.

préparation sol potager
On peut préparer le sol assez finement, casser les quelques mottes qui traînent.

Le semis de l’épinard en détail

Le semis de l’épinard en rang

Les graines d’épinard sont petites, mais ne sont pas minuscules. Vous pourrez les manipuler entre vos doigts et les semer délicatement une par une, tous les 2 ou 3 centimètres.

Même tous les centimètres si vous avez une forte pression des limaces qui risquent de vous manger une bonne partie des plantules une fois les graines germées.

graines épinards

N’hésitez pas à semer assez dense, quitte à éclaircir, pour être (presque) sûr d’avoir un beau rang régulier.

En pratique, ouvrez des sillons de 2 à 3 centimètres de profondeur et espacés de 10 centimètres, jusqu’à 15 cm si vous souhaitez récolter de grosses feuilles. Essayez de semer lorsque vous avez le temps de bien réaliser vos gestes. La précipitation et le stress ne sont jamais les bienvenus au potager.

semis épinards
Prenez le temps de semer vos épinards…

Le semis à la volée de l’épinard pour gagner du temps ?

On laisse la parole à Guillaume qui pratique cette méthode.

Voilà une méthode que je commence à faire rentrer dans mes pratiques : le semis à la volée. Vous n’avez jamais trouvé ça long et pénible de préparer des sillons et de semer à la main ? On perd tellement de temps ! Cela dit, le résultat est souvent super joli : de beaux rangs, bien comme il faut.

Et bien maintenant, je m’essaie aussi au semis à la volée de l’épinard. Et ça marche super bien ! Le plus difficile, c’est d’estimer la quantité de graines par rapport à notre surface. Je dois vous avouer que je fais au feeling. Je sème et je vois à peu près où sont les graines. J’en rajoute un petit peu si besoin. On peut se lancer dans des calculs, mais…la flemme 😅

Pour semer vos épinards à la volée :

• Préparez le sol (avec juste un râteau si celui-ci est déjà meuble, sinon faites avec un croc ou autre). Comme si vous alliez tracer vos sillons dans un sol bien meuble.

• Jetez vos graines en essayant de bien les répartir.

• Passez un bon coup de râteau pour faire rentrer les graines dans le sol

• Plombez légèrement le sol (en tassant avec une planche ou autre)

• Puis arrosez copieusement. Cette étape est importante. La terre va enrober les graines et la germination pourra commencer. Comme vous ne savez pas à quelle profondeur sont les graines, il faudra arroser plus minutieusement les prochains jours. Cela pour être sûr que la terre ne se dessèche pas.

• Quelques jours plus tard : miracle ! Ils sortent. C’est un peu désordonné, mais tant que la densité est bonne, cela va le faire.

semis à la volée épinards
Quelques semaines après le semis : victoire ! De futures récoltes à prévoir, en ayant passé 5 minutes pour le semis.

Et après la germination des épinards ?

Une fois les graines germées et les plants sortis de terre (la germination peut prendre 4 à 15 jours selon la saison, les températures, l’humidité), continuez à maintenir un sol bien humide si dame nature ne se charge pas de le faire pour vous avec la pluie.

15 jours après la levée, vous pourrez éclaircir votre semis si vous souhaitez des plants d’épinards avec de grosses feuilles. Vous ne garderez qu’un plant tous les 8 à 10 centimètres. Sinon, vous pouvez vous contenter de laisser les plants pousser de façon « collé serré » les uns contre les autres. Simplement les feuilles seront moins grosses mais déjà d’un beau calibre si la culture trouve tout ce dont elle a besoin pour se développer pleinement.

éclaircissage épinards
Lorsque le semis a bien levé, on peut éclaircir… ou pas !

Au potager d’Olivier : J’éclaircis le semis uniquement si j’ai semé de façon très dense et que tous les plants se développent sans pression des ravageurs. Je n’en laisse alors qu’un tous les 2 ou 3 centimètres. J’aime bien cette densité pour avoir des récoltes à la fois volumineuses et d’un calibre très correct.

Semis en pleine terre, barquette, motte, alvéoles ?

L’épinard se prête grandement à un semis en pleine terre. Les plants n’auront aucun stress de repiquage et se développeront parfaitement. Néanmoins, le semis peut aussi s’envisager en mottes ou en plaques alvéolées. Disposez une graine par motte, deux si vous avez peur d’un taux de germination assez faible pour ne pas laisser des mottes vides. Idem pour les plaques alvéolées, une ou deux graines par alvéoles.

semis épinards en motte

Une fois la germination effectuée, on patientera environ 3 semaines afin d’avoir de belles plantules. Viendra ensuite la phase de repiquage en pleine terre. Ici aussi, prenez le temps, soyez méticuleux, et transplantez une par une vos mottes, délicatement, en pleine terre.

plantation épinards en motte

Au potager d’Olivier : J’essaie de semer au maximum en pleine terre. Pour avoir comparé des itinéraires de cultures en semis en plaques alvéolées ou pleine terre, il n’y a pas photo. Les semis en pleine terre se développent plus rapidement et les plants sont plus costauds, offrent des récoltes plus abondantes.

Une bonne fertilité, pour réussir son semis d’épinards

Les épinards sont friands d’humidité, mais aussi d’une belle ressource en azote, en potassium. Vous avez de nombreuses cartes en main pour répondre à ces besoins. Amendez votre sol en compost (2 kilos au m²) bien en amont de la culture, plusieurs mois avant idéalement. Enrichissez votre sol avec des engrais organiques complets que vous trouverez en jardinerie.

Ou encore enrichissez votre sol avec des engrais maison qui vous ne couteront que le temps nécessaire à les récupérer. Pensez à votre urine que vous pourrez diluer 10 fois dans l’arrosoir. Un arrosoir au m², 2 ou 3 fois pendant la culture et voilà déjà une belle ressource en azote.

stockage urine au potager
L’urine est un engrais gratuit…!

Aussi, pensez aux cendres qui apportent une belle quantité de potasse. Une poignée au m² est déjà suffisant. D’autres engrais peuvent apporter une belle richesse nutritive, comme les fientes de poules, les guanos, le sang séché, la poudre d’os, le tourteau de ricin…

Les ravageurs des semis

Attention, de nombreux semis sont loupés parce que les limaces passent avant vous pour se régaler du potager. Le semis a lieu à des périodes humides, printemps et automne. Les limaces adorent proliférer dans de telles situations. Alors, soyez très vigilant. Juxtaposez les solutions pour réguler au mieux cette population de ravageur. De la plus douce en prélevant les limaces en début ou fin de journée pour les installer ailleurs. À la plus radicale en répandant des granulés biologiques qui provoqueront leur mort.

Aller plus loin avec notre article “En finir avec les limaces au potager

Pour la suite de la culture, vous n’aurez généralement pas trop de soucis. Quelques maladies cryptogamiques peuvent s’inviter, mais cela arrive plus souvent dans les serres mal-aérées.

Après le semis vient la récolte !

Avec tous ces bons gestes et ces bonnes attentions, vous allez sans doute réussir votre semis d’épinards, et donc récolter de belles quantités. Mais sachez qu’on n’a jamais trop d’épinards du potager. Autant les courgettes vous donneront souvent trop de récoltes. Autant les épinards sont fréquemment trop peu généreux. En effet, il faut récolter un gros panier entier pour espérer fournir un seul repas familial. La récolte réduit drastiquement à la cuisson. D’une casserole entière, il ne restera qu’un fond…

Alors semez autant que vous pouvez, plusieurs mètres carrés à chaque semis si possible. Et si vous n’avez la place que pour un seul mètre carré, c’est déjà une belle surface et vous vous en souviendrez tellement les épinards du jardin sont délicieux.

récolte épinards
récolte épinards

Pour les plus pressés, vous pourrez récolter vos épinards en jeunes pousses. Lorsque les feuilles sont toutes petites, vous pourrez les manger crues en salades avec des laitues, chicorées, et autres crudités.

Bon appétit !

Nous espérons vous avoir aidé à réussir votre semis d’épinards. Si cet article vous a plu : partagez-le autour de vous, cela nous aide énormément. Merci par avance 😉

Soutenez ce blog et abonnez-vous à l’almanach/calendrier des semis Terra-Potager :

• Accès au calendrier des semis multi-climats, avec des dizaines de conseils adaptés à votre climat, pour tous les semis de l’année. Notre objectif ? Vous aider à récolter toute l’année !
• À l’ensemble du contenu informatif du site (articles exclusifs, podcasts, etc.)
• Au forum d’entraide et de partage

En savoir plus

Vous recherchez des semences ?

N’hésitez pas à lire nos recommandations pour bien choisir vos graines en cliquant ici.

Si vous souhaitez simplement trouver un site internet pour commander vos graines, vous pouvez visiter le site de notre partenaire “La bonne graine. Cela nous donne un coup de pouce pour continuer à écrire des articles. Merci !

 

Envie d’aller plus loin et d’étendre vos connaissances sur le potager ?

Venez découvrir la revue du potager permacole 😀 Il s’agit une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle vous découvrirez pleins d’informations pour devenir un jardinier aguerri !

Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la biodiversité dans son jardin.

La revue est un document PDF d’environ 80 pages qui regroupe de nombreux articles exclusifs sur le jardinage naturel. Comment gagner du temps, cultiver les bonnes variétés, faire les bonnes associations, adopter les bons réflexes… bref, améliorer facilement son quotidien et son jardin pour augmenter sa qualité de vie, tout simplement.

4 Commentaires

  1. Merci pour cet article sur le semis des épinards…je viens de comprendre pourquoi mes semis à la volée n’ont pas pris 🙏
    Je vais réessayer dès demain et ça de vrait l’faire🤞

    Réponse
  2. Merci pour cet article 😊
    Petite question, est il possible et pertinent de repiquer les plants que l’on a enlevé lors de l’éclaircissage ?

    Réponse
    • Oui tout à fait si c’est fait tout de suite. Il faut aussi prendre soin de bien garder les racines des petits plans enlevés lors de l’éclaircissement.

      Réponse
    • Moi je le fais, et si le sol est bien humide, ça fonctionne bien!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales

CGV

Contact

Calendrier des semis

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos prochains articles. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. 

Votre inscription est bien prise en compte À très vite.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous les mois, recevez nos derniers articles et toutes nos astuces sur le potager, directement dans votre boîte mail. 

Votre inscription est bien prise en compte, merci !

Share This