Quels sont les meilleurs engrais pour le potager ?

par | 7 Déc 2022 | Le sol : amendements, engrais, compost | 8 commentaires

Vous souhaitez apprendre à cultiver vos propres légumes ? Grâce à l’almanach Terra, vous n’oubliez plus de semis : il vous suffit d’ouvrir votre fichier, de regarder le mois en cours, et vous avez tous les semis à réaliser (expliqués en détail), qui vous permettront de produire des légumes toute l’année.

Cliquez ici pour en savoir plus

Parfois on s’y perd un peu tellement il y en a. Alors découvrons ensemble quels sont les meilleurs engrais pour le potager, avec chacun des engrais les plus utilisés, leur description et utilisation.

Si vous souhaitez lire une petit introduction aux engrais, comprendre pourquoi on peut en utiliser (ou non) au potager, nous vous conseillons de venir lire notre article “Engrais au potager, pourquoi en utiliser ?

Bonne lecture !

La cendre : un bon engrais pour la potasse

Concentration en minéraux essentiels : Azote 0% Phosphore 1% Potassium 5%

C’est sa concentration en potassium plus qu’en azote qui en fait un engrais.

La potasse est fort utile pour les légumes racines, les choux, les pommes de terre, l’ail, les oignons. Elle permet un bon grossissement des légumes. Comme tous les engrais, vu cette concentration élevée en minéraux, inutile d’y aller à la brouette en ce qui concerne les quantités. Une à deux poignées de cendres au m² suffira amplement. Sinon le risque est de vite polluer inutilement les sols, de modifier le pH (les cendres ont un pH très haut) et de modifier la structure de votre sol en la colmatant.

À noter que cette potasse est très vite assimilable. L’apport de cendres au potager pourra se faire directement en cours de culture, les premières semaines.

Au potager d’Olivier : Je n’en utilise pas. Mon sol est argilo-calcaire avec un pH naturel déjà trop haut. J’évite des apports qui pourraient l’élever plus encore. Sachez qu’en approche biologique, le pH de votre sol est très important. C’est lui qui optimise le travail de l’activité biologique. Un pH trop haut, c’est une activité au ralenti et des minéraux qui ne se rendent pas disponibles pour nos cultures. N’hésitez pas à tester le pH de votre sol. Vous trouvez des tests à faible coût dans les jardineries.

L’urine : le meilleur engrais gratuit !

Concentration en minéraux essentiels : Azote 0.6% Phosphore 0.2% Potassium 0.1%

Pour être précis, aux vues des concentrations en minéraux, l’urine n’est pas un engrais. C’est l’eau qui déconcentre les minéraux. Eh oui, l’urine c’est plus de 90% d’eau. Mais le fait d’avoir cette ressource plus que localement et en grande quantité nous oblige à l’aborder avec la permission de l’inclure dans les engrais naturels. Sa teneur en azote est remarquable. Avec un seul litre, on se retrouve avec 6 grammes d’azote disponible ! C’est énorme et le coût dans le commerce pour avoir droit à la même quantité est non négligeable.

Alors pour ceux qui sauront mettre le dégout de côté, sachez profiter de cette ressource gratuite pour votre potager. Les quantités conseillées sont d’un litre à la plantation, dilué dans un arrosoir avec 9 litres d’eau. Cet apport sera surtout utile pour les légumes gourmands d’azote comme les poireaux, blettes, épinards, laitues, choux

Un apport également intéressant si vous constatez une faim d’azote dans votre potager. C’est facilement repérable avec des feuilles qui jaunissent, des plants chétifs qui peinent à grandir. Hop, un petit apport de pipi et sous quelques jours vos plants retrouveront une belle vigueur.

Apportez donc l’urine au moment de la plantation, du semis, et en cours de culture.

Aller plus loin : L’urine en engrais au potager

Au potager d’Olivier : C’est un apport de complément. La plupart des cultures se suffisent des autres apports de richesses. Notamment les composts, les paillages qui en se décomposant, libèrent des minéraux essentiels. Je veille toujours à bien respecter les doses, au maximum un litre par m² dilué dans un arrosoir. Si la culture peine à se développer, on peut toujours refaire un arrosage 15 jours à 3 semaines après la plantation.

Le sang séché : le meilleur engrais pour le potager ?

Concentration en minéraux essentiels : Azote 14% Phosphore 0% Potassium 0%

C’est une bombe d’azote ! Regardez sa concentration avec 14g d’azote pour 100g de sang desséché. Et avec 14 grammes, vous faites déjà pousser jusqu’au ciel des plants de tomates sur 1 m². Alors à utiliser avec parcimonie, toujours cette notion d’une poignée au m². Le fait qu’il soit déshydraté, contrairement à l’urine par exemple, en fait un apport très concentré de minéraux. Certains jardiniers récupèrent du sang non déshydraté, chez le boucher par exemple et font avec.

On s’en servira alors comme l’urine, à diluer dans un arrosoir. C’est une ressource qui peut paraître un peu repoussante, comme pour l’urine. Mais c’est cela aussi le potager, que de savoir valoriser des matières organiques qui rappelons le, ont pour caractéristiques de venir du vivant animal ou végétal. Cet engrais est rapidement assimilable par les cultures, deux à trois semaines après l’apport. Vous pouvez donc l’apporter légèrement en amont de la plantation, du semis, ou en cours de culture.

Au potager d’Olivier : J’en utilise très peu. J’utilise plutôt l’urine pour combler d’éventuelles carences en azote.

Guillaume du potager permacole

Pour ma part, je pense que si on devait utiliser un seul engrais, ce serait celui là 🙂 Pourquoi ? Car il a un effet très rapide, et l’azote est souvent le facteur limitant pour que les cultures décollent rapidement après plantation/semis. En mettant un peu de sang séché quelques semaines avant la culture, on s’assure d’un bon départ pour notre culture. Je met au même niveau sang séché, urine et fientes déshydratées/guano : ils ont tous de l’azote rapidement assimilable.

Voici des liens pour trouver du sang séché livré chez vous :

• en 25kg (vous êtes tranquille pour plusieurs années) : https://amzn.to/3jLJaYv*

• en 8kg, un peu plus cher au kilo mais moins cher à l’achat : https://amzn.to/3YkzsLR*

Aller plus loin : Le sang séché en engrais au potager

La corne broyée : un engrais à diffusion lente pour le potager

Concentration en minéraux essentiels : Azote 14% Phosphore 0% Potassium 0%

On pourrait la penser similaire au sang desséché en observant les mêmes concentrations de minéraux. Mais il y a pourtant une nette différence, la vitesse d’action de cet engrais naturel. C’est d’ailleurs l’occasion de revenir sur cette notion de disponibilité de nos apports pour les cultures. L’azote contenu dans la corne broyée est fortement retenu par les molécules de carbone (le carbone est la base de la matière organique). Il faut un travail préalable de l’activité biologique du sol pour que l’azote se rende disponible dans le sol pour nourrir les cultures en place. On parle de 2 à 6 mois pour cet engrais alors que l’azote contenu dans le sang desséché sera lui disponible en quelques semaines. Celui de l’urine, avec une très faible présence de carbone, est disponible sous quelques jours seulement ! L’azote des engrais chimiques, de synthèses, est lui, quasiment disponible immédiatement.

Vous comprenez le monde d’écart entre engrais de synthèses et engrais naturels. Les engrais de synthèses sont des apports à nutrition immédiate et conséquente, au risque de se faire lessiver. Alors que les engrais naturels sont moins concentrés et se libèrent beaucoup plus lentement dans le sol. Pire encore (ou mieux encore parce nourrir de façon diffuse est une bonne chose), nos amendements, composts, paillages, mettent eux jusqu’à plusieurs années pour libérer leur richesse minérale. 

Aller plus loin :
Tout savoir sur la corne broyée au potager

Les guanos

Concentration en minéraux essentiels : Azote 12% Phosphore 12% Potassium 3%

Ce sont des déjections d’animaux, souvent de chauve-souris ou d’animaux marins. Très concentrées, elles donnent un véritable coup de boost à vos cultures. On peut leur reprocher une concentration en phosphore presque trop élevée. En effet, la plupart des cultures ont souvent besoin de deux fois moins de phosphore que d’azote. Ici, les proportions sont similaires. Mais si vous avez un bon sol, meuble, amendé de composts, paillages, il retiendra les excès sans qu’ils ne soient lessivés. C’est pourquoi on conseille fortement d’utiliser les engrais naturels sur un sol éponge, bien meuble, aéré et amendé.

Les fientes déshydratées : un des meilleurs engrais pour le potager

Concentration en minéraux essentiels : Azote 4% Phosphore 3% Potassium 2%

Autre déjection, mais cette fois-ci venant des poules. On en trouve sur de nombreux sites de jardinage.

Pour tous les jardiniers qui ont un poulailler, c’est une occasion rêvée de recycler au mieux les fientes. Parfois, on pourra les composter en les mélangeant avec la litière des poules (paille, foin, feuilles, copeaux). On obtiendra alors un compost de fumier de poules, moins concentré en minéraux, mais plus riche en carbone. Un apport qui sera idéal pour à la fois nourrir les cultures et améliorer le sol du potager.

La biodisponibilité est assez rapide avec des minéraux disponibles pour les cultures dès 15 jours après l’apport et ensuite en diffusion lente sur plusieurs mois.

Au potager d’Olivier. Je composte les fientes avec la litière des poules. Au bout de quelques mois, on obtient un compost de très grande qualité. Comme un or noir du potager qu’on répand aux pieds des cultures les plus gourmandes, tomates, courges, courgettes, concombres, aubergines, poivrons…

Aller plus loin : Utiliser les fientes de poules au potager

La vinasse de betterave

Concentration en minéraux essentiels : Azote 0.5% Phosphore 0.5% Potassium 35%

Voici ici de la potasse organique issue de la transformation de betteraves. Un apport idéal pour favoriser l’enracinement, la floraison et la production de vos cultures. Surtout celles comme la pomme de terre, la betterave, qui se régalent de potasse. Avec une telle concentration, une toute petite poignée au m² sera déjà largement suffisante.

La poudre d’os : le meilleur engrais pour le phosphore ?

Concentration en minéraux essentiels : Azote 5% Phosphore 25% Potassium 0%

Un engrais naturel ici fortement concentré en phosphore. Sachant que le phosphore permet aux plants de développer un fort système racinaire. Les légumes, eux, seront plus robustes et plus propices à une bonne conservation. La biodisponibilité de cet apport demande du temps, un à quatre mois pour que le phosphore se rende entièrement disponible. Alors, ne pas hésiter à l’apporter quelques semaines en amont des cultures. Vu la concentration très élevée, 25% de phosphore, une très petite poignée suffit pour chaque m² de culture.

Le tourteau de ricin : un engrais…dangereux !

Concentration en minéraux essentiels : Azote 4% Phosphore 2% Potassium 1%

C’est un engrais d’origine végétale. Le ricin est une plante herbacée, vivace, très jolie pour agrémenter un potager. Cet engrais naturel solide permet comme les autres d’apporter une fertilisation sans à-coups sur plusieurs mois. Particularité de cet apport, il a tendance à éloigner plusieurs ravageurs comme les mulots, les vers blancs, les taupins, les taupes. Cela dit, ce n’est pas magique non plus, mais plusieurs maraîchers remontent cette information. Même si d’autres expliquent que ça n’a pas fonctionné chez eux.

Pour lui aussi, apportez-le quelques semaines avant la culture, afin que les éléments minéraux aient le temps de se rendre disponible. 

Attention : le tourteau de ricin est dangereux pour les animaux de compagnie (et toxique pour les humains), il faut l’incorporer au sol immédiatement après épandage. Pensez aussi à utiliser des gants quand vous le manipulez.

Les farines de plumes

Concentration en minéraux essentiels : Azote 11% Phosphore 3% Potassium 2%

Selon les plumes d’animaux, la concentration en minéraux pourra parfois être différente. Mais quoi qu’il en soit, elle reste très élevée. Au-dessus de 10%, on rentre vraiment dans des engrais à forte teneur en minéraux essentiels.

Les engrais organiques en granulés : le complet tout-en-un

Vous trouverez dans les jardineries, des engrais équilibrés et prêts à l’emploi pour répondre aux besoins de l’ensemble des cultures. Ce sont souvent des mélanges d’engrais vus précédemment. Parfois ce sont des matières organiques d’origine animale complétées avec des matières organiques d’origine végétale (fibre de coco, algues…). Ils permettent de nourrir un potager sans trop de contraintes. Tous les jardiniers n’ont pas à leur disposition des composts, des paillages, des remorques ou brouettes pour transporter de gros volumes. Avec ces engrais, vous pourrez jardiner de façon biologique avec une praticité accessible à tout jardinier !

Les engrais liquides pour le potager ?

Les engrais liquide fonctionnent très bien car ils pénètrent rapidement jusqu’aux racines. Si l’on devait vous conseiller LE meilleur engrais que nous ayons testé, ce serait celui de la marque Biobizz. Vous avez toute une gamme complète, mais le Bio-Grow fonctionne en engrais complet unique.

Il est biologique, et offre de supers résultats. Il n’est pas trop fort : on peut arroser régulièrement, toutes les semaines, chaque plante. Il marche aussi très bien sur les plantes en pot, les semis en godets par exemple. Les résultats sont vraiment chouette !

Voici un lien pour en trouver : https://amzn.to/43BcbY6* Le bidon de 5L, voire 10L revient bien moins cher qu’en petit flacon.

Vous y voyez maintenant un peu plus clair sur les différents engrais. Existe t’il un engrais meilleur que les autres ? Pas spécialement ! Guillaume marque tout de même un point en parlant de l’azote en facteur limitant, c’est souvent cet élément qui pose problème.

Alors s’il fallait élire un engrais comme étant le meilleur engrais pour le potager, ce serait l’urine (avec ses désavantages…), mais aussi le sang séché, les guanos et autres fientes déshydratées. Utilisés en petites doses, avant de lancer les cultures, ces engrais font une belle différence, sans pour autant “surconsommer” des intrants. C’est un bon compromis dépenses/résultats.

Bon jardinage, et à bientôt 😉

*nous touchons une petite commission sur les ventes et le produit ne vous coûte pas plus cher. Merci, cela nous aide à poursuivre ce blog !

Envie d’aller plus loin ? 

Si cela vous intéresse, nous vous proposons un peu de lecture supplémentaire 😀

Vous ne le savez peut-être pas, mais notre partenaire Le Potager Permacole édite la première revue permacole à prix libre. C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle vous trouverez de nombreuses informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossier thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

En vous offrant un abonnement, vous recevrez tous les deux mois la revue sur votre espace abonné et dans votre boîte mail.

La revue est un document PDF d’environ 80 pages qui regroupe de nombreux articles exclusifs sur la permaculture et le jardinage naturel. Comment gagner du temps, cultiver les bonnes plantes, faire les bonnes associations, adopter les bons réflexes…bref, améliorer facilement son quotidien et son jardin pour augmenter sa qualité de vie, tout simplement. C’est d’ailleurs leur devise : cultivez votre quotidien ! 

Vous recherchez des semences ?

N’hésitez pas à lire nos recommandations pour bien choisir vos graines en cliquant ici.

Si vous souhaitez simplement trouver un site internet pour commander vos graines, vous pouvez visiter le site de notre partenaire “La bonne graine.

Nous vous offrons un code promo de 10% sur le site en vous abonnant à notre newsletter

Offrez-vous un petit coin de paradis avec nos serres ACD

Et si vous veniez découvrir nos modèles de serres de jardin ACD ? Élégantes et durables, elles vous permettent de cultiver toute l’année, de vous offrir un espace de détente, tout en apportant du cachet à votre jardin.

 

serre ACD

8 Commentaires

  1. J’utilise les fientes de mes poules mélangées avec du broyat. Ça a l’air de marcher

    Réponse
  2. J’ai mis en route des toilettes sèches car je prends des médicaments. Je préfère ne pas mettre l’urine directement au jardin pour cette raison. Je ne suis organisé un composteur spécifique pour mes toilettes sèches afin de laisser composter 2 ans (c’est ce qui est préconisé). Autre avantage : j’ai la totalité du “produit” des toilettes qui retourne au jardin, copeaux et sciure compris. Et en plus je ne gaspille pas l’eau des toilettes classiques.

    Réponse
  3. De novembre à février je mets les fientes de mes 10 poules que je récupère dans des bacs installés sous les perchoirs directement au potager sans culture et le reste du temps dans le composteur. Je ne sais pas si je fais bien ?

    Réponse
    • Vous faites bien, mais vous pourriez y gagner a les stocker durant l’hiver et les épandre en mars 😉

      Réponse
  4. Bonjour, vous ne parlez pas du purin d’ortie ? pourquoi ? j’ai eut de très bons résultats sur mes cultures de tomates du semis, a la récolte.

    Réponse
    • Bonjour,
      Car ce n’est pas un engrais mais un stimulant 😉 Sa teneur en azote, phosphore etc est anecdotique, ça n’a aucun pouvoir fertilisant. Mais c’est un stimulant ! On prévoit un article sur les purins.
      A très vite et belle journée à vous

      Réponse
  5. Bonjour
    Et la consoude quand penser vous?

    Réponse
    • Ce n’est pas un engrais car sa concentration en minéraux est très faible. Néanmoins, comme l’ortie, c’est un très bon stimulant !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales

CGV

Contact

Calendrier des semis

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos prochains articles. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. 

Votre inscription est bien prise en compte À très vite.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur vos graines

Tous les mois, recevez gratuitement nos derniers articles et toutes nos astuces sur le potager, directement dans votre boîte mail. Profitez-en, nous vous envoyons de plus un code promo de 10% chez notre partenaire La Bonne Graine.

Votre inscription est bien prise en compte, merci !

Share This