fbpx

Faire germer et bouturer ses patates douces

par | 25 Jan 2022 | La culture des légumes, Réussir ses semis et ses plants | 42 commentaires

Depuis de nombreuses saisons, je cultive la patate douce en faisant mes propres plants. J’en suis assez fier d’autant plus que je les ai loupés plusieurs saisons faute de bien respecter les clés de réussite pour bien faire germer et bouturer vos patates douces. Et oui, ce n’est pas forcément chose évidente, mais vous allez voir qu’avec un bon guide comme celui-ci, tout va vous sembler très clair, facile et à vous des plants vigoureux, productifs qui pourront vous laisser espérer de sacrées récoltes.

Choisir une patate douce à faire germer

Pour lancer cette opération de bouturage, il faudra partir d’une patate douce de la saison passée que vous ferez germer. Évidemment, si vous n’en avez pas cultivé, vous pourrez vous dépanner en magasin. Prenez soin dans ce cas de la prendre bio pour éviter tout traitement anti-germinatif. Peu importe la forme, le calibrage, elle finira en morceau dans du terreau !

Concernant la variété, vous trouverez certainement ces belles patates roses qu’on voit un peu partout. C’est la « Beauregard ». Elle est très adaptée à la plupart des climats de notre métropole, très goûteuse, productive.

variété patate douce
On commence par choisir une patate douce à faire germer, n’importe laquelle.

À noter que vous pouvez également vous dépanner en jardinerie ou même sur des sites de semenciers. Ils proposent des patates douces à faire germer.

À quelle période fait-on germer sa patate douce ?

Peut-être des habitants d’outre-mer vous diront qu’il est bien plus simple de partir des lianes de patates douces à l’automne. En effet, sous ces climats chauds même en hiver, on plante en terre un bout de liane qui offrira la saison suivante de nouvelles récoltes. Oui, mais en métropole, le rude hiver passe par là et les gelées qui vont avec. Les lianes n’y survivraient pas. C’est pour cela que par ici, on part d’une patate douce au tout début de saison. Quelque part, il faut repartir de zéro et faire germer une nouvelle patate douce tous les ans, mais ce n’est pas un problème, vous allez le voir.

Si vous respectez les bons paramètres que nous verrons, vous pouvez commencer la germination mi-février, vous pourrez ainsi bouturer vos patates douces fin-mars/début avril. Inutile de vous y prendre plus tôt. Tout cela, c’est quand même du temps, de l’attention et inutile de s’y prendre trop tôt pour ensuite devoir faire patienter vos plants des semaines en godets avant la plantation en extérieur.

D’autant plus que les plants de patates douces détestent cela. Ils souhaitent le grand air au plus vite ! Alors mi-février, voire même fin-février est une belle date. S’il fallait prendre un créneau, je dirais de début février pour les plus pressés, à mi-mars pour les derniers à se lancer.

On pourra ainsi démarrer la germination à cette période. Le bouturage de notre patate douce interviendra par la suite.

Trois conditions pour réussir ses boutures de patates douces

Vous aurez 3 conditions essentielles à la réussite de votre boutures de patates douces :

  • Une bonne humidité, proche de 100%
  • Une bonne température, visez 25 degrés
  • Et une bonne lumière

Voyons ces 3 paramètres ensemble.

Préparer ses futures boutures de patate douce

Prenez une patate douce, coupez-la en morceaux de bien sept à dix centimètres de longueur sur cinq d’épaisseur. Avec une grande patate douce, j’arrive à couper cinq ou six morceaux. Cela marche aussi si vous faites des morceaux plus grands, par exemple une patate douce coupée en deux. Mettez ces morceaux dans une barquette de terreau. Du terreau à semis ou un terreau plus grossier feront l’affaire.

préparation bouture

Si vous avez des problèmes de moisissures réguliers sur vos tentatives de bouturage, vous pouvez également utiliser les patates entières, sans les couper. Moins de plaie = moins de risque de pourriture.

Et surtout, surtout, veillez à une humidité constante du terreau, sans quoi, vos patates douces ne germeront jamais.

Vous pouvez utiliser une mini serre comme celle-ci, afin de maintenir une bonne humidité. Veillez à la laisser un peu ouverte de temps en temps pour que l’air circule.

bouture patate douce mini serre
L’humidité est préservée dans ces mini serres

Cet article vous intéresse ? Abonnez-vous gratuitement à notre blog, et recevez des conseils potager tous les mois, directement dans votre boîte mail, en cliquant ici.

La bonne température pour faire germer les patates douces

Des tubercules qui aiment la chaleur

La patate douce adore la chaleur. Elle nous vient des tropiques et elle sait nous le montrer. Alors sous 20°, oubliez quelconques espoirs de germination et de futures boutures. Elle ne se décidera jamais. Et miracle, sitôt les 20° dépassés, elle commence à se décider.

Sitôt les 25°, c’est encore une tout autre histoire, elle germera aussi vite que vous serez pressé de commencer la saison au potager. Vous verrez apparaître des germes qui feront vite 20, 40, 60, 80 cm de longueur voire même bien plus encore !

lianes patate douce

Alors, comment offrir une telle température tropicale quand il fait encore par chez nous entre 5 et 15° au mois de février !?

Comment procurer cette chaleur pour une bonne germination ?

Plusieurs solutions sont possibles.

Déjà, évidemment, faire cette opération en intérieur avec la chance d’avoir une température ambiante autour des 18 à 20°. Mais cela n’est pas suffisant.

Ici je rajoute un tapis chauffant que j’installe sous la barquette. Il procure un gain de chaleur de 5 ou 6° qui change tout. Et cela pour un prix modique. La consommation électrique est de l’ordre d’un euro par mois et le coût à l’achat est amorti sur des années.

Mais vous pouvez vous en tirez pour moins cher encore et plus écolo. Un rebord de cheminée ou sinon un double effet de votre box internet qui souvent émet un peu de chaleur. J’ai parfois vu des barquettes de patates douces sur ces box !

Ou encore près d’un radiateur qui sert à chauffer votre intérieur.

Quoi qu’il en soit, pensez aux 25°. C’est la température qui changera tout pour réussir la germination de vos patates.

germination patate douce
Après quelques semaines, les premiers germes apparaissent

Mettre ses boutures à la lumière

Dernier point, la lumière, notamment dans la phase de croissance de vos plants. Procurez un maximum de lumière tout au long du processus. Véranda, serre extérieure chauffée, baie vitrée plein sud, fenêtre plein sud ou sinon, solution de dépannage, des panneaux LED qui remplaceront la lumière extérieure.

Mettez vos patates douces en pleine luminosité

Faire germer ses patates douces dans l’eau ?

Vous entendrez sûrement qu’on peut faire germer une patate douce en l’immergeant en partie dans l’eau. Un peu comme cette technique de l’avocat qu’on retient avec des cure-dents sur un verre d’eau pour le faire germer. Et bien c’est pareil pour la patate douce.

Cela marche, c’est un fait. Mais de toutes les saisons à comparer ces deux techniques, et des milliers de jardiniers qui me le témoignent, la technique via une patate en morceau dans du terreau est bien plus efficace.

bouturage patate douce eau
Pensez à changer l’eau régulièrement ou à mettre un morceau de charbon pour éviter que l’eau ne croupisse.

Alors à vous de voir, tentez les 2 techniques si le cœur vous en dit.

Après la germination : place au bouturage !

Nous voilà fin-mars voire mi-avril si la température n’est pas optimale ou si vous avez commencé un peu tard.

Les patates douces ont germé, et ont donné de superbes lianes que l’on va maintenant bouturer. Pour cela, on va découper ces lianes en morceaux. Mais attention, là aussi les bons gestes changent tout. Il vous faudra garder au moins deux yeux par bouture, quatre ce sera parfait. Des yeux, ce sont les embranchements entre la tige centrale et le départ d’une petite feuille. Autrement dit, gardez bien 3 ou 4 feuilles par bouture.

Ce sont ces yeux qui vont raciner par la suite, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

oeil patate douce

Vous pouvez ainsi vous retrouver avec plusieurs dizaines de plants à partir d’une seule et même patate douce. ET donc vous retrouvez avec des dizaines de kilos de patates douces à partir d’une seule patate douce. N’est-ce pas magique tout ça ?!

Et une fois nos boutures de patate douce réalisées ?

Une fois nos boutures de patate douce réalisées, nous allons les mettre à raciner !

Soit on immerge les boutures en eau, par exemple 2 yeux dans l’eau et 2 yeux hors eau. Les 2 yeux en eau vont générer des racines et les 2 yeux hors eau seront le départ des nouvelles lianes des futurs plants. Profitez-en pour couper 3 des 4 feuilles qui consommeront de l’eau pour rien. Le plant aura bien le temps par la suite de générer un beau feuillage. Il est important que toute l’énergie soit concentrée à faire des racines.

Attention : lorsque vous faites les boutures, surveillez-bien le niveau de l’eau. Celui-ci va baisser rapidement les premiers jours car les boutures vont consommer de l’eau. Il serait dommage de faire sécher TOUS vos plants…

Soit on les plante directement dans des godets de 8×8 ou 9×9 remplis de terreau bien humide, même très humide. Ces boutures n’auront pas encore de racine alors inutile de vous dire que le moindre dessèchement du terreau provoquera la mort. Donc humidité constante, c’est non négociable 😉. Et là aussi, prenez le temps de supprimer les ¾ des feuilles qui sont inutiles à ce stade.

bouture de patate douce

Ici je préfère faire raciner les boutures dans un premier temps pendant une bonne dizaine de jours dans un verre d’eau.

Par la suite, je plante ces boutures avec de belles racines dans des godets remplis d’un bon terreau enrichi d’un engrais organique naturel pour les premiers jours, premières semaines de croissance. Il faudra bien maintenir les températures au dessus de 20 degrés, 25 si possible, afin que vos boutures continuent à se développer et produisent des racines.

racines patate douce

Je me retrouve ainsi un mois plus tard avec des plants faits maison, magnifiques, et qui offriront de belles récoltes.

Des boutures bien enracinées, prêtes à être plantées. On aurait pu attendre un tout petit peu moins longtemps.

Voilà, vous savez faire germer et bouturer la patate douce. Respectez les clés de réussite, température, humidité, lumière, un bon timing et une attention au quotidien pour vérifier que tout se passe bien. Vous verrez que justement tout se passera bien, parole de jardinier passionné ! Et ensuite, il ne restera plus qu’à récolter vos patates douces !

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous, cela nous aide beaucoup 😉

Aller plus loin :

Soutenez ce blog et abonnez-vous à l’application/calendrier des semis Terra-Potager :

• Accès au calendrier des semis multi-climats, adapté à votre région, au module plan et personnalisation de votre jardin
• À l’ensemble du contenu informatif du site (articles exclusifs, podcasts, recettes.)
• À la carte géolocalisée des abonnés
• Au forum d’entraide et de partage du site

En savoir plus

42 Commentaires

  1. génial merci Olivier pour ce mod op 😉 extrêmement détaillé et clair.
    Si avec ça je me rate je peux arrêter le potager mdr.
    Petite précision on les plantent en terre quand je suis en Gironde.
    Merci
    Nicolas

    Réponse
    • Bonjour Nicolas, merci pour ce retour ! 😉 Tu peux les planter en mai !

      Réponse
      • Bonjour, merci pour le partage. J’étais souvent confronté à la fonte des semis et/ou une pourriture jusqu’au jour où j’ai déposé une pellicule de cendre lorsque les cotylédons sont sortis. Ça marche très bien

        Réponse
        • Merci David pour ton expérience. C’est parfois un manque de chaleur ou un excès de pourriture qui provoque la pourriture des boutures de patate douce.
          Bien vu pour les cendres.

          Réponse
    • tu as le calendrier d’Antoine sinon, mais oui, le mois de mai est idéal, après tout risque de gel.

      Réponse
  2. Je vais devenir accroc 🤣 merci pour ces précieux conseils. J’ai essayé cette année pour la 1ère fois, avec plutôt une belle réussite sur la germination et boutures mais ensuite très déçue par ma récolte sur 6 pieds plantés 2 kg de mini patates douces 😱. Le température de cet été est peut-être en cause ou la variété car les plants étaient un don ? Je vais évidemment recommencer en 2022.

    Réponse
    • 2021 n’a vraiment pas été une bonne année pour les patates douce 😉 Pensez à leur donner de l’eau en fin de culture, dès le mois d’août. elles grossiront davantage 🙂

      Réponse
    • Oui, les patates douces, c’est de la chaleur, les laisser grossir toute l’arrière saison, jusqu’à fin octobre au moins. De l”eau aussi et un sol bien riche, notamment de potasse, cendres, vinasses de betterave, patenkali ou des composts amenés en amont de la culture. Et un sol si possible assez léger, meuble, qui ne génère pas de contraintes physiques au bon développement des patates douces.

      Réponse
      • Bonjour, j avais fait plusieurs pied achetés dans ma serre pour la température mais cela prend trop de place et les rongeurs se sont régalés.
        En 2022, je vais faire mes plants et à l extérieur. Question, il faut arroser de début à la fin ou avec une faible humidité et un arrosage plus prononcé fin août cela est suffisant ?

        Réponse
        • Une faible humidité, on va dire que ça va passer, mais effectivement dès août il faudra être généreux si on souhaite une récolte acceptable 😉
          Bonne soirée,
          Guillaume

          Réponse
      • Bonjour
        J’ai installé mes morceaux de patates douces sur composte dans une caisse à poisson. Pour avoir 24, 25 degrés, l’idéal chez moi serait prés du poêle mais il n’y a pas de fenêtre à cet endroit. Est ce possible cependant avant les premiers germes ? Et ensuite je les porterai sur l’étagère des semis éclairée au sud où il fait une moyenne de 19 degrés
        Bonne journée à tous

        Réponse
  3. Bonjour, ravie de vous rejoindre! Combien faut-il de place au sol pour 1 pied de patate douces? Ou alors avez-vous une idée pour un petit potager? Bonne journée. Véronique

    Réponse
    • Tu peux espacer de bien 60cm de toute part sinon tu auras vite une concurrence au niveau de la richesse du sol. Tu as toutes les distances de plantation dans le calendrier des semis, ça peut fortement t’aider.

      Réponse
  4. Bonjour Olivier,

    Cette année j’ai réalisé la méthode décrite par André Abrahami dans une de ses vidéos de 2020. Le principe c’est de bouturer en automne les plants qui vont donner, juste avant de récupérer les patates douces. J’ai 9 plants qui ont déjà bien poussé avec de nombreuses feuilles. D’après les commentaires sur sa vidéo cela fonctionne bien. Je vous mets la vidéo en lien si jamais cela vous intéresse : https://www.youtube.com/watch?v=1nQ_X___rR8&ab_channel=Andr%C3%A9Abrahami

    Réponse
    • oui c’est une belle méthode mais cela implique de faire passer l’hiver aux plants, les maintenir en intérieur.
      C’est parfois + contraignant que de repartir à zéro d’une patate.

      Réponse
  5. Bonjour Olivier et toute l’équipe !
    Je commence à découvrir Terra Potager et c’est génial !
    J’ai une patate douce qui est, depuis assez longtemps, sur une table dans ma salle à manger et elle pousse. Elle n’est pas du tout dans l’humidité. Elle a déjà une longue tige de 13 cm et plein d’autres pousses à côté.
    Est-ce que je peux la garder pour faire des boutures plus tard ? N’est ce pas un peu trop tôt ? Est-ce que je dois la mettre dans un peu d’eau ?
    Merci pour vos conseils !
    Et Joyeux Noël !

    Réponse
    • Génial ! parce que c’est parfois, même souvent compliquer de les faire germer. Vous pouvez la laisser germer encore au moins un mois, voire deux mois, sans rien faire de +. Et ensuite la mettre le “cul dans l’eau” début février pour faire + de racines et de germes encore. ET ensuite bouturage comme indiqué dans l’article.
      Et au pire, si ça venait à ne pas fonctionner, vous repartirez d’une patate en janvier/février. Belles fêtes

      Réponse
    • Bonjour Olivier et merci pour tous ces bons conseils.
      Est-il également possible de simplement planter les morceaux de patate germée sans découper les bouture? Ou pas une bonne idée ?
      Bonne journée !

      Réponse
      • C’est tout à fait possible.
        à la maison, je mets les patates entières, et je coupe les germes, un germe = un pied de patate douce. avec les boutures on peut en faire plus, mais ça me suffit, de mémoire j’ai déjà fait + de 30 plants sur une patate.
        A bientôt
        Guillaume

        Réponse
  6. Merci olivier.
    Cette année test n1…je vous tiens au courant..

    Réponse
    • Pensez bien à toutes ces clés de réussite et ça devrait le faire sans souci !

      Réponse
  7. Bonsoir j’ai essayé cette année ça a été un fiasco,il faut dire que dans la RP 77 on a été gâté avec la pluie ,mais je me demande ci le faite d’avoir fait ça avec des patates qui venaient d’un producteur n’a pas aussi été la cause de l’échec,cette année je recommence mais où des plants acheter ou des patates bio à voir

    Réponse
    • Dans le 68 Idem, presque pas de soleil et énormément de pluie. Qu’1/3 des plants ont donné qqch

      Réponse
      • mince, les aléas de dame nature…
        La saison 2021 a été une de plus terrible niveau précipitation, froid au printemps, pas évident !
        Espérons mieux en 2022

        Réponse
  8. Pour le tapis chauffant, un tapis d’une valeur de 30/35e conviendrait sur un site marchand bien connu (A….N) ou alors une référence, un site à me conseillé?

    Réponse
    • oui c’est déjà une bonne référence. Difficile d’en trouver ailleurs.

      Réponse
    • On peut trouver ces tapis dans les boutiques spécialisées en…serpents😏
      C’est utilisé dans les vivariums…

      Réponse
  9. Merci pour cette technique j’ai acheté sur le marché une patate douce pour essayer. Je vais devoir commencer maintenant, car j’ai peur de la perdre elle devient un peu marron par endroits. J’espère qu’elle n’a pas été traitée, je ne pensais naïvement pas qu’elle pouvait l’être.
    Je voudrais trouver un tapis chauffant et des leds ailleurs que sur le site bien connu mais je n’y arrive pas. Aucune jardinerie ne fait ces produits, ils préfèrent vendre tout poussé sans doute.
    Heureusement que je vous suis, car j’ai l’impression d’être une extra terrestre avec cette passion de jardinage et mes recherches hors du commun !

    Réponse
  10. Merci pour cette technique j’ai acheté sur le marché une patate douce pour essayer. Je vais devoir commencer maintenant, car j’ai peur de la perdre elle devient un peu marron par endroits. J’espère qu’elle n’a pas été traitée, je ne pensais naïvement pas qu’elle pouvait l’être.
    Je voudrais trouver un tapis chauffant et des leds ailleurs que sur le site bien connu mais je n’y arrive pas. Aucune jardinerie ne fait ces produits, ils préfèrent vendre tout poussé sans doute.
    Heureusement que je vous suis, car j’ai l’impression d’être une extra terrestre avec cette passion de jardinage et mes recherches hors du commun !.

    Réponse
  11. Bonjour et grand merci pour tout ses détails

    Réponse
    • merci !

      Réponse
  12. C’est parti pour la saison 2022. Ici, technique dans l’eau façon noyau d’avocat. 4 patates et bien les deux sur le tapis chauffant (bricolage avec un film qui se colle sur une vitre de vivarium) ont déjà des racines à peine après 3 jours. Ça promet…
    Merci pour tes conseils.

    Réponse
  13. Bonjour, merci pour vos articles très détaillés ! C’est un régal pour le passionné que je suis. Je me lance dans la réalisation de mes plants de patates douces cette année. J’ai appliqué la même technique qu’Olivier avec mini-serre et tapis chauffant. Petite question, doit-on laisser les germes de patates douces dans la mini serre “fermée” jusqu’au prélèvement des boutures ? Ou doit-on retirer le couvercle dès lors que les germes font quelques centimètres de haut ? Merci d’avance

    Réponse
    • tu peux retirer le couvercle une fois les germes qui vont grandir. c’est vrai que c’est une belle et bonne question ! J’aurais du le préciser.
      Tu peux même enlever le tapis une fois que ça germe bien. Mais par contre, pour aller vite en germination et avoir un milieu bien humide, c’est génial serre + tapis.

      Réponse
  14. Bonjour Olivier,

    Merci pour tes conseils. Maintenant il n’y a plus qu’à.
    C’est le weekend ça tombe bien.
    A suivre….
    Bernard

    Réponse
  15. merci de tous tes supers articles, juste une question, c’est du terreau universel ou du terreau à semis pour mettre les bouts de patate douce à germer ??? je me lance… merci 🙂

    Réponse
    • Merci pour tous ces précieux conseils partagé avec passion 😉👍

      Réponse
      • Bonjour Olivier
        J’ai suivi tout le processus l’année dernière et j’étais très fière de récolter 3grosses cagettes de patates douces, pour la première fois de ma carrière de jardinière qui dure quand même depuis 45 ans !
        Malheureusement c’est au niveau de la conservation que j’ai eu des problèmes : je les avais mises bien sèches dans ma cave à côté de mes cagettes de pommes de terre et au bout de 2 mois j’ai retrouvé tout pourri ..!!
        Trop déçue. As tu des infos à nous donner sur la conservation ?
        Merci pour tous tes articles et poste que je suis avec passion… à bientôt . Et bonne saison

        Réponse
        • Coucou,
          alors ici je les garde dans la cuisine, dans un légumier, à l’air ambiant tout simplement et j’en ai encore bien intactes de la saison dernière !
          Peut-être il faisait un peu trop humide dans la cave ?
          Essais la saison prochaine en air + ambiant.
          Bonne saison

          Réponse
  16. Bonjour Olivier peut on démarrer la germination de patates douces début mars, ou c’est déjà trop tard ?

    Réponse
    • Ce n’est pas trop tard 🙂
      Bonne journée
      Guillaume

      Réponse
  17. bonjour! j ai tenté la technique dans du terreau, bizarrement. je n ai pas de bouture visible, mais je vois en transparence que des racines se sont formees , dois je attendre encore un peu pour voir apparaitre de boutures ? merci!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales

CGV

Contact

Calendrier des semis

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos prochains articles. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. 

Votre inscription est bien prise en compte À très vite.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous les mois, recevez nos derniers articles et toutes nos astuces sur le potager, directement dans votre boîte mail. 

Votre inscription est bien prise en compte, merci !

Share This