fbpx

La biodiversité englobe les espèces végétales que vous cultivez dans votre jardin, les espèces animales qui y vivent et les plantes sauvages qui y poussent spontanément. Plus il y a de diversité, mieux c’est pour l’équilibre du petit écosystème qu’est votre potager.

On a souvent tendance à vouloir séparer le jardin d’ornement du potager, alors que ces éléments fonctionnent beaucoup mieux ensemble ! Avoir des fleurs au potager, c’est évidemment très agréable d’un point de vue esthétique, mais on peut également y trouver de nombreux avantages !

Les fleurs mellifères attirent les insectes butineurs, qui sont indispensables pour la bonne pollinisation de nos légumes et des arbres fruitiers. Elles peuvent également attirer certains auxiliaires ou repousser certains ravageurs.

D’autres sont utiles pour lutter contre les adventices, ou contre certaines maladies, agissant comme une véritable pharmacie naturelle au potager, et certaines sont même comestibles !

Les œillets d’Inde, tagètes

Les célèbres Œillets d’Inde, nématicides naturels, repoussent les nématodes et les aleurodes des racines des tomates, raison pour laquelle on les associe traditionnellement à cette culture. Ils auraient aussi la faculté d’éloigner les altises, les pucerons et pas mal d’autres insectes. Ils sont également connus pour renforcer la vigueur des légumes en général, ce qui en fait une formidable plante compagne, à installer un peu partout au potager.

Leurs fleurs attirent jusqu’à 28 espèces de papillons, ce qui est énorme.

À noter que chez moi, contrairement à beaucoup d’autres fleurs, ils ne se ressèment pas spontanément. À noter également qu’on différencie œillets d’Inde et tagètes. Elles sont de la même famille.

Aller plus loin sur la tagète et les différentes variétés, dans cet article sur les Astéracées.

Les soucis

Les soucis font partie des toutes premières fleurs que j’ai semées au potager.

Esthétiques, peu contraignants, les soucis s’adaptent à toutes les conditions de culture. Ils demandent peu de soins et se ressèment spontanément d’année en année, sans intervention de votre part. Ils attirent les syrphes, un insecte pollinisateur dont les larves se nourrissent de pucerons.

souci potager

Ils auraient également la faculté de repousser les mouches blanches, les pucerons, les doryphores (qui n’apprécient pas non plus les fleurs de lin), les altises et la piéride du chou.

Les pétales de soucis sont comestibles. On peut les utiliser en salade ou les faire sécher et les utiliser pour colorer le riz, comme on le ferait avec du safran.

L’amarante

L’amarante est une plante résistante, ornementale et comestible, dont les feuilles se consomment comme les épinards, et dont les graines peuvent être grillées comme du pop-corn ou utilisées en farine. Sa floraison en épis est spectaculaire et très esthétique. Elle est connue pour être l’une des rares plantes capables de résister aux désherbants chimiques !

amarante potager

Elle se ressème spontanément, résiste très bien à la sécheresse, et ne réclame aucun soin.

Le myosotis

Le myosotis est censé se ressemer tout seul. Mais chez moi, pas de semis spontanés avec cette jolie petite fleur bleue. On peut l’installer au pied des framboisiers, son odeur aurait la particularité d’éloigner le ver du framboisier !

mysotis potager

La capucine

La capucine est connue pour attirer les pucerons : on dit qu’ils préfèrent envahir les capucines plutôt que les légumes !

Je ne l’ai pas personnellement constaté au potager, mais d’autres jardiniers semblent confirmer cette information. La capucine attire aussi les coccinelles, grosses mangeuses de pucerons. Les fleurs, les feuilles et les graines de capucine sont comestibles.

capucine

La bourrache

La bourrache, on l’a déjà dit, est une grande mellifère qui plaît beaucoup aux insectes pollinisateurs ! Ce n’est pas sa seule qualité. Sa forte racine pivot s’enfonce profondément dans le sol pour y chercher des nutriments.

Lorsque la bourrache arrive en fin de cycle, ses parties aériennes se décomposent au sol. Elles restituent alors leurs précieux nutriments, les rendant ainsi disponibles pour les plantes alentour. Enfin, sa forte racine pivot a une action mécanique sur le sol qu’elle va efficacement décompacter.

Les fleurs de bourrache sont comestibles et font des merveilles visuelles dans les salades.

La phacélie

La phacélie, grande mellifère, s’utilise aussi en engrais vert. Elle est très cultivée dans les potagers. Sa croissance rapide et son feuillage abondant étouffe les adventices qui ne parviennent pas à se développer, faute de lumière. Elle produit une abondante biomasse que l’on utilise en paillage après avoir été fauchée.

phacélie

Elle se ressème toute seule et remporte un succès incomparable auprès des pollinisateurs généralistes. Cependant, elle n’attire que très peu d’abeilles solitaires et pollinisateurs spécialisés.

La consoude

La consoude, plante vivace, mellifère et médicinale, partage avec sa cousine la bourrache une forte racine pivot capable de puiser les nutriments en profondeur, les rendant disponibles pour les plantes alentours, ce qui en fait une excellente plante compagne, aussi bien pour les plantes potagères que pour les arbres fruitiers. Sa croissance est impressionnante, on peut la faucher jusqu’à 5 fois par an pour l’utiliser en paillage ou en purin. La variété naine est tapissante et ne dépasse pas 30cm, elle s’associe particulièrement bien avec les framboisiers et les arbres fruitiers en général.

Seul inconvénient : elle se ressème abondamment, parfois trop. Elle devient envahissante. Il existe une variété stérile : la bocking 14. Autrement, on peut l’installer à proximité du potager, mais suffisamment éloignée des planches de culture, pour ne pas risquer l’invasion.

Le tournesol

Le tournesol est une autre plante très intéressante au potager. Esthétique, mellifère, ses grandes tiges très solides peuvent servir de tuteur aux haricots grimpants et procurer une ombre légère aux cultures installées en dessous. Si vous ne récoltez pas les graines, elles nourriront les oiseaux tout l’automne, ils en raffolent ! Et s’ils font tomber quelques graines au sol, il n’est pas rare que les tournesols se ressèment spontanément l’année suivante.

Il existe bien évidemment de nombreuses autres fleurs à installer au potager. Vous n’avez là qu’un petit échantillon d’espèces, les plus courantes.

fleur chicorée
Les chicorées offrent une floraison particulièrement attrayante pour de nombreux pollinisateurs.

Les asters permettent aux pollinisateurs de faire des réserves, grâce à leur floraison tardive, en automne.

Nous vous ferons régulièrement de nouvelles suggestions. Cet article vous permet aussi de nous partager en commentaire vos fleurs préférées au potager 🙂 À tout de suite !

Vous aimerez sûrement :

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

31 Commentaires

  1. Bonjour à tous,
    super article récapitulatif 🙂
    J’adore semer le zinnia qui est également très mellifère (de magnifiques couleurs vives qui sont un vrai régal pour les yeux), également les cosmos.
    Cette saison, comme la précedente, ce sera bourrache, capucine, oeillets tagetes, soucis, tournesol et les 2 précédemment cités. Que du bonheur ^^

    Réponse
    • hier j’ai envoyé quelques lupins et amarantes, des coups de cœur par ici qui reviennent chaque saison 🙂

      Réponse
      • Bonjour à tous les jardiniers

        Merci de penser à nos butineurs qui vont de fleurs à fleurs pour butiner nos courgettes et courges par exemple.

        Quel plaisir de voir les bourdons qui foncent sur les fleurs de fèves dès le mois de février.

        Maud lors d’une vidéo sur les fleurs avait présenté les pavots de Californie et les cosmos.

        Ce sont des fleurs que j’ai semées l’année dernière. Je vais essayer les amarantes cette année.

        Je vous remercie pour votre travail à tous. Je fais mon potager sur le logiciel

        Bonne saison à tous

        Réponse
  2. Ne pas oublier la Tanaisie (fleur jaune), qui éloigne bien les pucerons et pas que, l’Absynthe associée avec la consoude repose toutes ces petites bêtes volantes non désirées. Compter environ 50 à 100m2 d’influence, à renouveler quand plus grand. . Souvent oubliées dans les plantes du potager.

    Réponse
    • Merci Éric pour ces connaissances partagées. Bonne saison

      Réponse
    • Bonjour Éric, j’ai beaucoup de Thenèse à côté de mon chèvrefeuille et celui-ci est bourré de pucerons donc la tannée ne les fait pas fuir

      Réponse
  3. Cette année je vais essayer de semer abondamment des fleurs, une grande partie de celles nommées ci-dessus, plus quelques autres (cosmos notamment, violine, etc.) et je vais essayer de mettre en place des planches annuelles que je sèmerai à la volée avec les restes de graines qui n’auront pas de trouvées de pots à leurs racines, advienne que pourra 🙂

    Réponse
    • Moi qui jardine aussi pour le plaisir des yeux, j’peux te dire que c’est une belle récolte visuelle que les fleurs 🙂
      ET que dire niveau biodiversité. bonne saison !

      Réponse
  4. salut a tous
    mon avis perso
    il n’y a rien de plus laid qu’un potager sans fleur
    en tant que chef de production florale la fleur je connais bien
    ce qui est aussi très utile pour les petits potagers c’est les plantes aromatiques ou autres qui fleurissent comme les sauges officinales ou une plante plus connue le thym ce dernier fleuri en attire une multitude d’abeilles , de bourdons , syrphe etc
    a bientôt

    Réponse
    • Coucou Jacquot,
      c’est vrai que je n’ai pas parlé des plantes aromatiques, pourtant le thym, le romarin (qui fleurit en plus très tôt en saison), les sauges, les lavandes, et beaucoup d’autres, sont très appréciées des pollinisateurs.
      A bientôt

      Réponse
  5. Que de bonne choses à retenir . Apres deux ans de nettoyage d’un terrain en friche avec un peu de bois ( d’après mes voisins 30 ans de laissé à l’abandon ) et il en reste a faire cette année je me lance au jardin en version carré potager. Je suis attentivement tes vidéos et conseils en regardant approxivement les dates de semi de Antoine non loin de moi 1h30 de route direction pleine terre.
    merci pour tes partages a bientôt enfin… de l’autre coté de l’écran lol.

    Réponse
    • Merci Ludovic 😉
      A bientôt

      Réponse
  6. Bonjour à tous,

    Un petit geste simple a faire ces jours-ci pour aider nos butineurs en ce début de saison, laissez pousser vos pelouses! Chez moi elle se couvre de pâquerettes, violettes, ficaires, perce-neige et bientôt de renoncules. Les petites bêtes vous remercieront et elle seront déjà présente à proximité du potager pour la suite..
    Bon week-end à tous.

    Réponse
    • Bonsoir Stephen, effectivement, laisser un peu de place aux fleurs sauvages est une bonne manière d’aider les insectes butineurs. Bonne soirée

      Réponse
    • Bonjour,
      j’ai un coin de “pelouse” où pousse du bugle rampant, que je ne tonds pas ou alors en position haute, cela foisonne d’insectes butineurs quand c’est en fleurs.
      Evidemment, il vaut mieux ne pas y marcher pieds nu !

      Réponse
    • chez moi, je laisse pousser le trèfle. cela me fait une belle pelouse ou aller entre les planches du potager de trèfles et les insectes s’en régalent.

      Réponse
  7. Merci pour cette article qui met des couleurs dans les yeux et du parfum dans les narines ….Comme débutante, je manque de savoir faire sur les semis des fleurs : dates de semis (enfin je lis sur le paquet mais je m’y prends souvent un peu trop tard), quantité, support à priviégier (en godet, en alvéoles que choisir à une ou plusieurs graines? ) et je me demandais si peut-être un jour ces semis seront intégrés dans le calendrier. (même si déjà je le trouve déjà fort étoffé (et il y a le tournesol !)….(bravo pour tout ce travail !)

    Réponse
    • Merci Laure 😉
      Un jour peut-être oui.
      Concernant les dates, je sème souvent tout entre mars et mai.
      A bientôt
      Guillaume

      Réponse
  8. Bonsoir
    Je sème bourrache, capucines et œillets d’Inde. Quand je mets en godets mes semis de tomate je mets une graine d’œillet. Le mariage est parfait

    Réponse
    • Bonsoir Nathalie, effectivement, c’est une association qui marche bien !

      Réponse
  9. en plus d’attirer les pollinisateurs les fleurs peuvent également nous offrir de succulentes tisanes ( une fois les fleurs séchées ) ! Nous avons donc droit à l’émerveillement des couleurs , à l’aide des insectes pour nos cultures ainsi qu’à leurs délicats goûts en salade ou tisanes !! hâte !! Belle saison à tout le monde

    Réponse
  10. bonjour à tous,

    merci pour cet article sur les fleurs. Ici, j’ai planté bourrache et aromatiques. Les tagètes, je n’y arrive pas, elles restent petites et se font manger par les escargots.
    L’an dernier, j’ai mis aussi des cosmos géants et qq tournesols, mais avec le mistral, les tournesols ont besoin de tuteurs.
    Cette année, je vais mettre un peu partout des engrais verts, un peu comme fait olivier. Je veux encore lus de fleurs dans mes planches de cultures.
    J’ai remarqué que mes salades ne se sont pas faites dévorées par les escargots quand elles sont mêlées avec la bourrache. 🙂 elles restent intactes, alors que d’autres, sans, plus rien.

    merci encore et bon dimanche

    Réponse
    • Bonjour,
      J’ai testé la variété Tagète Erecta l’année dernière sur les conseils d’un semencier proche de chez moi. C’est une variété d’oeillet d’Inde grand. Je ne connaissais que les oeillets d’Inde nains classiques. J’ai été conquise par l’association Tagète Erecta et Cosmos qui donnait une belle structure au jardin potager, installés en débuts de rangs.

      Réponse
  11. Bonjour, existe-t-il une plante qui repousse les punaises ? Tous les ans il y en a plein sur mes pieds de tomates. Merci.

    Réponse
    • Si elle existe, on ne la connait pas 😉
      A bientôt et courage..!

      Réponse
  12. Merci pour ce bel article !!! nou- aimerion- plu- de fleur encore 🙂

    Réponse
  13. Bonjour Maude, sur mes soucis j’ai deux soucis, le premier qui ne repousse pas d’une année sur l’autre et je ne sais pas pourquoi, le deuxième est que mes soucis les feuilles sont recouverte de taches blanches et je ne sais pas ce que c’est et ils en meurent aurais-tu une astuce une idée merci à toi

    Réponse
  14. bonjour
    j ‘ai lu dans un commentaire d’article de terra , mais je ne sais plus lequel, qu’une fleur semblait efficace contre la piéride. Peut être le zinnia ou les cosmos? est ce que cela dit quelque chose a l’un d’entre vous? Pouvez vous me confirmer cela svp?

    Réponse
  15. Bonjour,
    Pas longtemps après notre déménagement, des travaux ont retournés une bonne partie de la terre du jardin. Passionnée par les insectes, j’ai semé une multitude de fleurs: phacélie, bourrache, cosmo, souci, pavot, coquelicot, lupin, bleuet, trèfle, moutarde, luzerne, lin, centaurée, alysse, belle de jour,…etc
    L’effet était très surprenant, non seulement c’est beau à regarder mais on entend et voit des insectes hors du commun: syrphe, bombyle, chrysope, grande libellule verte, machaon, moro- sphinx, grande sauterelle verte, argiope frelon…etc (petit coup de cœur pour les abeilles solitaires sur un champs rouge de trèfles incarnat).
    Lorsque nous avons commencé le potager, nous avons pu faucher petit à petit et obtenir un paillage d’une super qualité!

    Réponse
  16. Bonjour
    je croyais que l’amarante était une plante invasive à éviter.

    Réponse
    • Dans le potager, ça passe 🙂 C’est une bonne comestible.
      A bientôt

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales

CGV

Contact

Calendrier des semis

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos prochains articles. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. 

Votre inscription est bien prise en compte À très vite.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous les mois, recevez nos derniers articles et toutes nos astuces sur le potager, directement dans votre boîte mail. 

Votre inscription est bien prise en compte, merci !

Share This