fbpx

Connaissez vous Nezara Viridula ? Ou la punaise verte ponctuée.

par | 13 Sep 2022 | Les ravageurs au potager | 1 commentaire

D’où vient-elle, et que fait elle à nos légumes ?

Elle nous vient d’Ethiopie et s’attaque à nos tomates (et autres) dans les serres et à l’extérieur. Cela commence par une nuée de petits points noirs, puis noirs avec des points blancs, comme de petites coccinelles. Elles continuent à évoluer et deviennent très jolies, vertes avec des points blancs et des parties rouges. Puis vertes ponctuées de blanc et enfin vertes.

À ce stade là, elle n’est pas encore adulte. Image par Franco Patrizia, de Pixabay

Ces charmantes bestioles sucent les tomates et les font dépérir. Parfois c’est la plante qui dépérit.

Comment gérer cette punaise qui attaque les cultures ?

Il n’y a pas vraiment de traitement efficace pour les éradiquer, mais on conseille une décoction d’ail ou du savon noir. J’ai pulvérisé un mélange des deux.

Cela a été efficace, pour la masse, mais pas dans le détail. Une amie, victime de plein air de ces punaises, m’a indiqué la technique du seau d’eau : mettre sous le plan infecté un seau d’eau et faire tomber les punaises dedans. Ce qui n’est pas si compliqué, car elles se jettent pour ne pas se laisser attraper. C’est juste fastidieux.

Par exemple j’ai une serre de 120 m² avec une cinquantaine de pieds de tomates, bien grands en fin d’été et pas taillés. Faut y passer du temps. Mais le 3ème jour après pulvérisation et deux nettoyages manuels, le nombre de punaises a sérieusement réduit, et les tomates reviennent en formes. On peut aussi récupérer les punaises à la main et les jeter dans l’eau. Certaines résistent longtemps en nageant ! On peut aussi les écraser mais il parait que ça sent mauvais.

Pour information, une fois que j’ai pulvérisé les tomates (il m’a fallu 5 litres), les punaises rescapées ont tenté de passer sur les poivrons ou les haricots verts…qui n’étaient pas protégés. Mais je leur ai appris à nager 😉.

Certains chassaient les limaces à la frontale la nuit, cette année, vu qu’il n’y a pas de limaces, on peut travailler en plein jour.

Bon courage à tous ceux qui découvrent sur leurs plants cette jolie Nezara Viridula.

Merci à notre abonné Philippe, à Campuac dans l’Aveyron, pour cet article 🙂

Aller plus loin avec cet article d’Ephytia sur la punaise ponctuée, vous pourrez plus facilement l’identifier.

1 Commentaire

  1. Bonjour et merci pour l’article
    j’avis vu sur Utube l y a quelques temps un bricoleur qui fabriquait un piège pour ces charmantes petites bêtes!! je ne sais pas a quel point cela peut être efficace mais vu le faible cout et la facilité a construire le piège cela peut éventuellement aider certain d’entre vous
    bonne continuation a tous ci après le lien
    https://www.youtube.com/watch?v=AlvN5L3evag&t=20s

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mentions légales

CGV

Contact

Calendrier des semis

Inscrivez-vous et recevez les prochains articles

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos prochains articles. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment. 

Votre inscription est bien prise en compte À très vite.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Tous les mois, recevez nos derniers articles et toutes nos astuces sur le potager, directement dans votre boîte mail. 

Votre inscription est bien prise en compte, merci !

Share This